Vision stratégique

La vision stratégique est une image globale de ce que souhaite devenir une collectivité au terme d'un horizon de planification qui a été préalablement retenu. Celle-ci guide l'organisation dans la gestion du changement souhaité. Le conseil municipal de Saint-Mathieu-du-Parc a élaboré une vision stratégique en 2013 permettant ainsi de définir les grandes orientations.

  Plan stratégique de développement Saint-Mathieu-du-Parc

Utilité

L'énoncé d'une vision sous-tend une stratégie institutionnelle de planification et de prise de décision. Il permet de traiter les enjeux à venir, de faire des choix, de résoudre des problèmes et de définir un langage commun en ce qui a trait au développement culturel, économique, social et environnemental de la collectivité.

La vision décrit l'orientation adoptée par celle-ci au terme de l'horizon de planification, envisagé sur une génération ou plus. Elle détermine la cible et la transmet pour mieux la partager et pour expliquer les étapes qui y conduisent.

Par exemple, la collectivité peut se définir par rapport aux nouvelles réalités et préoccupations concernant :

  • les changements démographiques (vieillissement de la population, besoins des familles, immigration);
  • l'évolution du marché du travail;
  • les déplacements des citoyens (transports en commun, utilisation d'un véhicule automobile, gaz à effet de serre);
  • la diversité culturelle grandissante.

En tenant compte des préoccupations et des valeurs de la collectivité, la vision stratégique peut susciter l'adhésion des citoyens et des intervenants socio-économiques à l'application de stratégies à long terme (lesquelles engendrent les priorités annuelles). Elle peut aussi les mobiliser en faveur d'une action collective durable visant le partage d'un but, d'un destin commun.

Dans une démarche de développement durable Ouverture d'une fenêtre contextuelle vers des collectivités viables, la vision intègre les dimensions culturelle, sociale, économique et environnementale. Elle évoque notamment la nécessité de tendre vers un « projet collectif » socialement équitable, économiquement viable, écologiquement vivable, capable de réduire les disparités entre les pauvres et les riches, tout en prévoyant une marge de manœuvre pour l'avenir.

La vision stratégique vient donc définir la cible de la planification Ouverture d'une fenêtre contextuelle de l'aménagement et du développement du territoire dont le principal objet est la mise en œuvre d'un développement durable dans une collectivité donnée, y intégrant le progrès social, la préservation de l'environnement, l'efficacité économique et le développement culturel.

Caractéristiques

La vision stratégique est une représentation du futur souhaité, à la fois rationnelle et intuitive, englobante et prospective. Elle implique les forces vives de la collectivité et elle propose un cadre d’intervention convergent et cohérent, dans la mise en oeuvre d’une ambition commune. L’attribut « stratégique » suppose que la vision sert à coordonner une série d’actions dans un but précis.

L’élaboration d’une vision implique la recherche de consensus qui résultent des préoccupations ou des valeurs collectives, qui offrent l’environnement naturel et construit désiré et qui permettent le fonctionnement optimal des activités. Par contre, cette élaboration nécessite un vaste exercice de mobilisation par rapport aux enjeux ainsi qu’une définition des nouvelles modalités d’intervention publique. La loi prévoit un processus minimal d’information et de consultation.

La vision stratégique n’est pas de même nature que les autres éléments des documents de planification. Elle se situe en amont du processus de planification territoriale. C’est la première étape dans l’expression du changement souhaité, elle donne une direction au développement d’une collectivité en général : développement économique, environnemental et social.

L’énoncé de vision stratégique permet de déterminer les orientations multisectorielles et les actions pertinentes qui serviront de guide aux divers plans élaborés en aval : plan métropolitain d’aménagement et de développement, plan des grands enjeux de développement économique au niveau métropolitain, schéma d’aménagement et de développement, plan d’action local pour l’économie et l’emploi, plan d’urbanisme, politique culturelle, politique familiale, etc.

La vision est une image globale qui indique où la collectivité veut être dans un horizon de planification à long terme, de 15-20 ans ou plus. Elle est le produit de l’imagination et de la combinaison des valeurs clés de tous ceux qui participent à son élaboration et d’une analyse objective de la situation.

La vision exprime d’abord et avant tout les désirs et les attentes partagés d’une collectivité à l’égard de son développement futur à très long terme. Il importe de fixer un horizon suffisamment éloigné afin de permettre les changements nécessaires à sa réalisation. La vision stratégique doit conserver une marge de flexibilité et des possibilités pour réagir aux opportunités émergentes et aux événements imprévus. Elle doit laisser place au « chemin faisant ».

La vision permet d’aborder les grands défis touchant un ensemble de secteurs d’activité et constitue un appel à l’action pour réaliser un futur voulu. Elle est également le fruit d’un exercice de détermination des orientations à privilégier impliquant les citoyens et les partenaires économiques, sociaux, communautaires et culturels, publics ou privés.

Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise vision a priori. Il revient à ses artisans d’en définir la forme et la portée, mais la collectivité doit pouvoir se retrouver dans cet énoncé.

L’exercice de prospective et de définition d’une vision stratégique semble donc tenir compte de la dynamique de groupe. C’est pourquoi il peut être intéressant d’examiner, avant l’élaboration de cette « vision stratégique », des scénarios formulés sur la base d’une lecture réaliste de la dynamique actuelle des acteurs et de leur emprise sur le développement du territoire. Un survol des scénarios permet de constater les intentions de mobilisation.

Par conséquent, pour être efficace et mobilisateur, l’exercice menant à l’énoncé de la vision doit inciter à la participation en mettant en œuvre un réel mécanisme de sensibilisation et d’échange de l’information avec la population. Par exemple, des objectifs globaux, largement médiatisés, peuvent contribuer à mobiliser les acteurs de toutes les organisations concernées par l’avenir de leur agglomération, de leur région ou de leur municipalité. La vision doit être partagée, acceptée et motivante.

La plus grande réussite d’un plan stratégique n’est pas toujours d’avoir réalisé l’ensemble des projets qu’une collectivité s’est fixée, mais davantage d’être arrivé à inclure la collectivité dans le processus de décision relatif au développement local.

Elle devrait être formulée dans des termes qui permettraient de constater, au fur et à mesure, si on s’en rapproche ou si on s’en éloigne, si on l’a atteinte ou pas.

 

La vision et les qualités de la municipalité durable

La reconnaissance de l’existence de différents enjeux qui confrontent la municipalité ou tout autre type d’organisme municipal et sa collectivité pourrait les amener à adopter de nouvelles pratiques plus performantes et innovantes. Or, la reconnaissance et l’adoption de pratiques performantes et innovantes ne peuvent vraiment s’envisager sans une perception concrète de l’idéal à atteindre. Cela implique donc le développement d’une vision de l’évolution souhaitable en vue de devenir une municipalité durable.

Selon la littérature, on peut référer à huit qualités pour concrétiser la vision d’une municipalité durable. Une municipalité durable est :

  • éconeutre : elle limite son empreinte écologique;
  • adaptable : elle relève les défis du changement;
  • connectée : elle mise sur l’accessibilité et tisse une toile entre les territoires et entre les individus;
  • compétitive : elle met l’accent sur l’efficience;
  • équitable et solidaire : elle utilise et partage les ressources de manière juste et équitable;
  • conviviale et inclusive : elle se fait accueillante et s’ouvre sur le monde;
  • citoyenne : elle suscite la participation et l’engagement;
  • identitaire et créative : elle cultive la mémoire et favorise la création et l’innovation.

 

Vous êtes ici: