Les algues bleu-vert ou cyanobactéries

Qu’est-ce que c’est au juste?

Les cyanobactéries sont des micro-organismes aquatiques appelés aussi algues bleu-vert. Elles se développent notamment dans les eaux calmes et riches en nutriments, principalement en phosphore. Les cyanobactéries affectent plusieurs milieux aquatiques au Québec chaque année.

 

Caractéristiques des cyanobactéries

Communes aux bactéries Communes aux algues du phytoplancton
  • organismes microscopiques
  • Organismes les plus primitifs
    (annexe 1):
    • Absence de noyau dans leur cellule
    • Autres structures cellulaires assez simples
  • organismes microscopiques
  • Chlorophylle a dans la cellule: pigment permettant de faire de la photodynthèse et de produire de l'oxygène
  • Organismes vivant dans la colonne d'eau

Lorsqu’elles deviennent très nombreuses, elles forment une fleur d’eau ou bloom, généralement visible à la surface de l’eau. Dans ce cas, on observe une coloration bleu-vert de l’eau, d’où le nom d’ algues bleu-vert, coloration pouvant même varier jusqu’au rouge. Certaines proliférations de cyanobactéries peuvent également former de l’écume sur les rives. Divers facteurs, notamment le vent et la pluie, peuvent disperser les cyanobactéries dans l’eau et les rendre moins visibles.

 

Exemples de localisation des cyanobactéries dans un lac profond

guide-identif3

1- Dispersion dans la couche d’eau supérieure. 2- Fleur d’eau accumulée en surface sous la forme d’une écume lors d’une journée calme. 3- Écume de surface accumulée près du rivage ou dans une baie en raison du vent. 4- Fleur d’eau dans la couche d’eau intermédiaire (habitat préféré pour certaines espèces). 5- Accumulation de cyanobactéries sur les sédiments. 6- Dispersion sur toute la portion supérieure de la colonne d’ eau durant le début du brassage automnal des eaux. 7- Dispersion sur toute la colonne d’eau durant le plein mélange des eaux au printemps (lorsque le lac « cale ») et à l’automne (lorsque les eaux refroidissent). 8- Concentration sous la couche de glace. 9- Dépôt d’écume sur le rivage pouvant résulter d’une baisse du niveau des eaux du plan d’eau ou bien pouvant avoir été apporté par les vagues.

Les cyanobactéries se développent surtout en été et en automne, mais peuvent également persister jusqu’au dégel. Les fleurs d’eau s’accompagnent parfois d’odeurs désagréables, mais elles peuvent aussi sentir le gazon fraîchement coupé.

 

Les cyanobactéries sont souvent classées par catégories:

Catégorie 1

  • Visible à l’œil nu;
  • Caractérisée par une faible densité de particules réparties de façon clairsemée dans la colonne d’eau;
  • Peut donner l’apparence d’une eau anormalement trouble, de particules qui semblent flotter entre deux eaux ou d’agrégats ou d’amas assez éloignés les uns des autres;;
  • La densité des particules peut varier grandement.
alguesbv12

alguesbv11

Catégorie 2 - Cette catégorie est subdivisée en deux sous-catégories

  • Catégorie 2a : absence d’écume
  • Catégorie 2b : présence d’écume

 

Catégorie 2a

  • Densité moyenne à élevée de particules distribuées dans la colonne d’eau;
  • Peuvent être réparties dans la colonne d’eau et ressembler à une soupe au brocoli, à de la peinture, à des agrégats, à une purée de pois, ou à des amas rapprochés les uns des autres.
alguesbv13 alguesbv14
alguesbv15 alguesbv16

Catégorie 2b

  • Présence d’algues bleu-vert à la surface de l’eau qui forment ce qu’on appelle une écume;
  • Peut être balayée par le vent et s’entasser près du rivage. La densité devient alors très élevée;
  • Peut ressembler à un déversement de peinture;
  • Peut se présenter sous forme de traînées, d’un film à la surface de l’eau ou de dépôts près de la rive.
alguesbv5 alguesbv4
alguesbv6 alguesbv7

Qu’est-ce qui cause l’apparition de fleur d’eau?

Une prolifération d’algues bleu-vert peut être déclenchée par divers facteurs physiques comme la température élevée de l’eau, la stagnation de l’eau et les apports en phosphore. C’est d’ailleurs ce dernier qui est identifié comme étant le principal coupable. En effet, les cyanobactéries ont besoin de nutriments pour leur croissance comme les algues et les plantes en général. Lorsque les apports en nutriments, dont le phosphore, sont abondants, les cyanobactéries prolifèrent et croissent rapidement, envahissant les plans d’eau. Les apports en phosphore sont présents naturellement via les eaux de ruissellement, les déjections animales et la décomposition de la matière organique, mais on doit ajouter à cela les sources humaines de plus en plus nombreuses. Les engrais, les rejets des installations septiques, les savons et détergents, le surdéveloppement et l’artificialisation des rives sont tous des éléments contribuant à augmenter la quantité de phosphore dans les plans d’eau.

 

Quels sont les risques pour la santé?

Les effets sur la santé sont causés par l’ingestion d’eau contaminée par les toxines, mais aussi du contact direct avec les algues bleu-vert, notamment lors de la baignade ou de la pratique de sports nautiques. Les jeunes enfants risquent davantage de développer de graves problèmes de santé s’ils ingèrent de l’eau ou des écumes contenant des toxines. Les plus grandes quantités de cyanobactéries et de toxines se retrouvent en bordure des milieux aquatiques affectés, soit aux endroits où les enfants s’amusent.

 

Quels sont les principaux symptômes?

Par ingestion Par contact direct
  • Maux de ventre
  • Diarrhée
  • Vomissements
  • Maux de tête
  • Fièvre
  • Irritation de la peau
  • Irritation des yeux
  • Mal de gorge

 

Quoi faire si vous suspectez la présence de cyanobactéries dans votre plan d’eau?

Les fleurs d’eau peuvent être difficiles à distinguer des autres phénomènes aquatiques. C’est pourquoi le ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les Changements Climatiques (MDDELCC) a produit un guide d’identification, disponible au bureau du ministère situé dans votre région ou encore à cette adresse internet : www.mddep.gouv.qc.ca

Vous devez rapporter sans délai à la responsable en environnement de votre municipalité toute prolifération d’algues bleu-vert que vous observez et soupçonnez. La fleur d’eau que vous avez vue ce matin est déjà disparue? Signalez-la tout de même : elle peut se déplacer sous l’eau et réapparaître plus tard dans la journée! Pour rendre votre intervention encore plus efficace, vous pouvez photographier la fleur d’eau et l'envoyer à cette adresse Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

Que faire lorsque la présence de cyanobactéries est confirmée par un avis de santé publique?

  • Ne pas utiliser cette eau pour boire ou faire des glaçons, ni pour laver, préparer ou cuire les aliments ( bouillir l’eau n’élimine pas les toxines);
  • Ne pas se baigner dans cette eau et éviter toute activité aquatique pouvant occasionner l’ingestion accidentelle d’eau;
  • Éviter le contact de la peau avec cette eau ou les écumes. Le port d’un habit de plongée de type Wet Suit ne protège pas la peau;
  • Éviter d’utiliser cette eau pour le bain ou la douche;
  • Ne pas utiliser l’eau pour se brosser les dents;
  • Éviter de laver la vaisselle avec cette eau;
  • Ne pas arroser le potager avec cette eau;
  • Ne pas laisser les animaux consommer cette eau, ni s’y baigner;
  • Ne pas utiliser d’algicide pour détruire les cyanobactéries (car les toxines sont libérées massivement à la mort des cellules);
  • Ne pas utiliser cette eau pour remplir sa piscine;
  • Éviter la consommation de poissons ou d’autres espèces aquatiques provenant de la zone affectée.

 

Plans d'eau de la Municipalité de Saint-Mathieu-du-Parc

Pour connaître les plans d'eau situés sur le territoire de la Municipalité qui ont connus des épisodes de fleurs d'eau de cyanobactéries dans les années passées, vous pouvez consulter la liste des plans d'eau touchés par une fleur d'eau d'algues bleu-vert au Québec de 2004 à 2014.  Vous pouvez aussi communiquer avec la responsable en environnement de votre municipalité pour obtenir des informations sur les lacs touchés.

listedeslacs2004-2014.pdf

Ce document est produit par le MDDELCC.

Pour plus de renseignements sur les algues bleu-vert, visitez le site suivant: http://www.mddelcc.gouv.qc.ca/eau/algues-bv/gestion/index.htm#resultats.

 

Sources:

algues bleues2 algues bleues3 algues bleues4
Vous êtes ici: