Économie d'eau potable

Selon les diverses études et données disponibles sur le sujet, le Québec se situe parmi les sociétés les plus grandes consommatrices d’eau. On estime que les québécois consomment 35% plus d’eau que la moyenne canadienne. Cette distribution élevée peut s’expliquer par deux principaux facteurs :

-          Les pertes d’eau dues aux fuites dans les réseaux d’aqueduc;

-          La surconsommation : l’utilisation abusive de la ressource.

Trop souvent, les villes et les municipalités investissent d’importantes sommes d’argent dans l’agrandissement ou l’augmentation de la capacité de leurs infrastructures d’eau potable pour répondre à la demande de leurs citoyens, alors que cela pourrait être évité en réduisant la consommation.

Des actions sont mises en place par la Municipalité elle-même afin de réduire sa propre consommation, mais nous comptons bien sûr sur la collaboration et la participation de la population pour nous aider à remplir ses objectifs. Plusieurs petits gestes simples et peu coûteux peuvent être posés au quotidien afin de réduire sa consommation personnelle d’eau potable à la maison. Pour connaître différents trucs et astuces vous pouvez consulter le document suivant:

depliant economie eau potable.pdf

Notre rôle en tant que Municipalité est avant tout de vous informer et de vous sensibiliser à l’importance de l’eau potable. Nous espérons que vous nous emboiterez le pas et intègrerez des actions à votre quotidien pour nous aider à économiser notre précieuse eau.

 

Notre municipalité

Saint-Mathieu-du-Parc possède son propre règlement sur l’eau potable adopté en 2012. Si vous êtes un utilisateur de l’eau distribuée par la municipalité, nous vous invitons à en prendre connaissance afin de vérifier ce qui est permis ou interdit.

reglement 2012-07 concernant l eau potable l aqueduc et son usage.pdf

La Municipalité de Saint-Mathieu-du-Parc est propriétaire de deux réseaux d’aqueduc distincts; un situé au village et un autre situé dans le secteur de la Montagne (ancienne station de ski).

Chaque année, la municipalité doit procéder à l’analyse de plusieurs paramètres afin de s’assurer que l’eau qu’elle distribue à ses citoyens est d’excellente qualité.

Afin de connaître le nombre d’échantillons prélevés pour chaque critère sur les deux réseaux d’aqueduc municipaux ainsi que les dépassements de normes observés durant la dernière année, vous pouvez consulter le Bilan annuel de la qualité de l’eau potable.

bilan annuel de la qualite de l eau potable annee 2012 - station montagne 1.pdf

bilan annuel de la qualite de l eau potable annee 2012- station deziel.pdf

Bilan_annuel_de_la_qualite_de_leau_2013_secteur_village.pdf

Bilan_annuel_de_la_qualite_de_leau_2013_secteur_montagne.pdf

bilan annuel de la qualite de leau 2014 secteur village.pdf

bilan annuel de la qualite de leau 2014 secteur montagne.pdf

Bilan annuel de la qualité de l'eau 2015- secteur montagne

Bilan annuel de la qualité de l'eau 2015- secteur village

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à communiquer avec nous. Il nous fera plaisir de vous répondre.

 

Règlement sur le prélèvement des eaux et leur protection (RPEP)

Le Règlement sur le prélèvement des eaux et leur protection (RPEP) a été édicté le 16 juillet 2014. Il est entré en vigueur le 14 août 2014, à l’exception :

  • des articles 11 à 30, qui sont entrés en vigueur le 2 mars 2015;
  • des articles 68 et 75, qui sont entrés en vigueur le 1er avril 2015.

Il remplace le Règlement sur le captage des eaux souterraines (chapitre Q 2, r.6).

Le RPEP permet de compléter l’entrée en vigueur de la Loi affirmant le caractère collectif des ressources en eau et visant à renforcer leur protection (chapitre C 6.2; ci-après la « Loi sur l’eau »), en mettant en œuvre le nouveau régime d’autorisation des prélèvements d’eau que cette loi introduit dans la Loi sur la qualité de l’environnement (chapitre Q 2; ci-après la « LQE »).

Certaines dispositions sont destinées plus directement aux Municipalités qui possèdent des prélèvements d'eaux souterraines ou de surface qui sont destinés à la consommation humaine (puits et réseaux d'aqueduc municipaux), mais il est important de savoir que ce règlement prévoit également des normes s'adressant à tout propriétaire d'un puits ou d'un ouvrage de captage d'eau souterraine privé.

En tant que propriétaire, vous devez entre autres vous conformer aux dispositions suivantes:

- L'installation doit être munie d'un couvercle sécuritaire, résistant aux intempéries, aux contaminants, à la vermine et, si l'installation est exposée à des risques d'immersion, aux infiltrations d'eau;

- La finition du sol autour de l'installation doit empêcher la présence d'eau stagnante et prévenir le ruissellement d'eau en direction de l'installation sur une distance de 1 m autour de l'installation;

- L'installation doit être repérable visuellement;

- Toute installation de prélèvement d'eau doit demeurer accessible pour des fins d'inspection, d'entretien, de désinfection ou de réparation des équipements ainsi que, le cas échéant, pour son obturation ou son démantèlement.

- Tout prélèvement d'eau doit être à plus de 3 mètres de tout élément susceptible de contaminer l'eau.

Pour plus d'informations, consultez les liens suivants:

http://www2.publicationsduquebec.gouv.qc.ca/dynamicSearch/telecharge.php?type=3&file=/Q_2/Q2R35_2.HTM

http://www.mddelcc.gouv.qc.ca/EAU/prelevements/reglement-prelevement-protection/faq.htm

http://www.mddelcc.gouv.qc.ca/EAU/prelevements/reglement-prelevement-protection/index.htm

 

Vous êtes ici: